31.01.2024 - Conseil du public

Communiqué: analyse des séries " Délits mineurs" et "Les Indociles"

Les Indociles © RTS/Jay Louvion
Délits mineurs © RTS/Alva Film

Le 15 janvier 2024 s’est tenue la première séance de la nouvelle législature du Conseil du public. A cette occasion, a eu lieu l’élection de la nouvelle présidence, ainsi que l’accueil de huit nouvelles et nouveaux membres. En outre, deux rapports ont été analysés, concernant deux séries coproduites par la RTS, Délits mineurs et Les Indociles.

Renouvellement de la composition du Conseil du public

En ce début d’année 2024, le Conseil du public a, pour sa première séance de la législature 2024-2027, eu le plaisir d’accueillir huit nouvelles personnes déléguées par les sociétés cantonales et par le Conseil régional.
Dans la même ligne de renouvellement, le nouveau président du Conseil, Jean-Raphaël Fontannaz, a été élu, ainsi que Luca Longo en tant que vice-président et Pauline Schneider, comme responsable de la rédaction des communiqués de presse.

Série Délits mineurs : passionnante, mais mal payée en audience

Le rapport présenté au Conseil du public ainsi qu’aux responsables de la RTS a fait état d’une mini-série fort plaisante, se penchant sur des thèmes de société importants et nouveaux : la justice des mineurs, la réinsertion des jeunes en difficulté ou sous le coup d’une condamnation et la présentation d’un système complexe, naviguant entre pressions politiques, judiciaires ou sociales.
Malgré le côté parfois un peu sensationnel – souvent propre aux fictions – la série sait tenir en haleine et fait rentrer dans les vies de trois professionnelles, une juge, une policière et une travailleuse sociale. La série illustre bien comment toutes trois s’escriment de leur mieux pour concilier leurs vies personnelles bien remplies et le travail qu’elles doivent effectuer avec leurs jeunes en difficultés.
Le Conseil du public n’a pu que regretter qu’il n’y ait pas eu davantage d’audience pour cette coproduction RTS se déroulant à Genève. Il note toutefois qu’au moment de l’analyse de la série, les chiffres d’audience ne comprenaient pas encore tous les visionnages à ce jour en rediffusion.

Série Les Indociles : un pari difficile mais plutôt réussi

Le pari risqué de vouloir adapter une bande-dessinée à la télévision a été pris avec la mini-série Les Indociles qui traite de la lourde thématique des addictions sur fond d’arc jurassien. Le groupe de travail en charge du rapport a qualifié l’exercice de « périlleux, mais plutôt réussi ».
Le Conseil du public félicite la production pour le choix des actrices et acteurs. De même il a salué l’idée d’avoir couplé le premier épisode avec un débat d’Infrarouge permettant d’apprécier le format de seulement cinq épisodes, et de creuser davantage le thème, en relevant les aspects historiques et actuels des enjeux des addictions.
Les enrichissements de ce thème ont également pu être retrouvés dans d’autres émissions de la RTS, invitant différentes personnes expertes du domaine. Tout comme la série Délits mineurs, il est bien dommage que Les Indociles n’ait pas encore eu plus de succès auprès du public !

 

Contacts
Jean-Raphaël Fontannaz, président : 079 250 90 29
Pauline Schneider, chargée des communiqués de presse : 078 649 76 48

 

Le Conseil du public – deux personnes déléguées par chaque canton – est l’organe consultatif de la SSR Suisse Romande chargé de refléter les sensibilités régionales du public et d’assurer des contacts étroits entre les responsables des programmes de la Radio Télévision Suisse (RTS) et le public. Il a pour tâche l’analyse critique des productions diffusées par le service public et fait part de ses remarques et suggestions aux responsables de la RTS.